L’accident vasculaire cérébral

Un accident vasculaire cérébral (ou maladie cérébrovasculaire) se produit lorsqu’une partie du cerveau est privée de sang en raison de l’obstruction d’un vaisseau sanguin par un caillot ou de sa rupture. L’arrêt de la circulation du sang ne permet plus un apport suffisant en oxygène et en éléments nutritifs ce qui entraîne la mort des cellules cérébrales au niveau de la zone du cerveau touchée.La gravité de l'accident vasculaire cérébral dépend de la localisation et de l'étendue des zones cérébrales touchées. Elle peut être minime ou, à l’inverse, catastrophique. Dans la mesure où différentes parties du cerveau contrôlent différentes fonctions, les effets spécifiques d’un accident vasculaire cérébral donné dépendent de la région atteinte. Un petit AVC dans une zone essentielle du cerveau peut provoquer un handicap permanent. Puisque les cellules cérébrales ne se régénèrent pas, les lésions sont permanentes. A chaque minute qui passe, l’accident vasculaire cérébral non traité entraîne la destruction de millions de cellules cérébrales. La rupture d’un vaisseau sanguin peut provoquer un accident vasculaire hémorragique.

Quels sont les signes d’alerte d’un accident vasculaire cérébral ?

  • Sensation de faiblesse soudaine au niveau de la face, du bras ou de la jambe, le plus souvent sur un seul côté du corps
  • Brusque confusion, difficulté à parler ou à comprendre
  • Trouble de la vision avec perte de la vue d’un œil ou des deux yeux
  • Brusque difficulté à marcher, vertiges, perte d’équilibre ou de coordination

Catégories d’accident vasculaire cérébral

Il existe deux catégories d’accident vasculaire cérébral causé par une anomalie au niveau d’un vaisseau sanguin isolé :

  1. Obstruction d’un vaisseau sanguin par un caillot - accident vasculaire cérébral ischémique
  2. Rupture d’un vaisseau sanguin, entraînant un saignement dans le cerveau - accident vasculaire cérébral hémorragique

Après l’accident vasculaire cérébral

La majorité des personnes victimes d’un accident vasculaire cérébral présentent les troubles suivants après leur accident :

  1. DOULEUR
  2. DÉPRESSION
  3. DÉCLIN COGNITIF
  4. SPASTICITÉ

Téléchargez la brochure de la WSC

Dans cette brochure, nous vous présentons les trois principes fondamentaux d’une démarche complète et continue, depuis la prévention jusqu’au traitement, en passant par la réadaptation et le soutien à long terme, pour lutter contre l’épidémie d’accidents vasculaires cérébraux.

World Stroke Organization

logo-world-strokeDedicated to improve care for stroke survivors worldwide. 

Read More ...

The Post Stroke Checklist
Improving Life After Stroke

Developed to focus on the need for improved long-term stroke management.

Read More ...

WSC-footer